Quels sont les perturbateurs endocriniens interdits en France ?

Perturbateur endocrinien est encore un terme très récent et peu connu du grand public. Pourtant, les perturbateurs endocriniens sont très présents dans notre vie quotidienne, que ce soit dans les aliments, les jouets ou les contenants alimentaires, et même les médicaments. Une exposition prolongée à cette substance chimique peut avoir de nombreux effets sur la santé. Mais qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ? Quels sont les perturbateurs endocriniens interdits en France ? Quels sont les perturbateurs les plus dangereux ?

Qu’est-ce qu’un perturbateur endocrinien ?

Les perturbateurs endocriniens sont des substances chimiques susceptibles de corrompre le bon fonctionnement du système hormonal. Ils favorisent notamment l’évolution de certaines pathologies liées à des fonctions essentielles telles que la croissance, le développement, la reproduction, la respiration, et même le métabolisme. De nombreux perturbateurs endocriniens sont désormais interdits dans l’Union européenne. Pourquoi ? Car l’exposition à un perturbateur endocrinien interdit peut entraîner de nombreux problèmes de santé dont l’obésité, l’infertilité, certains cancers, le diabète, et même l’hyperactivité. Il existe plusieurs sortes de perturbateurs endocriniens, produits volontairement pour des traitements médicaux comme les traitements contraceptifs ou les substitutions hormonales.

Quels sont les perturbateurs endocriniens interdits en France ?

Certains perturbateurs endocriniens sont présentes dans les produits de la vie quotidienne sans que l’on ne sache. Quasiment indétectables, ils sont à titre d’exemple dans des produits cosmétiques, dans des emballages alimentaires, dans les médicaments ou encore les ustensiles de cuisine et les jeux pour enfants ainsi que les produits textiles. En tout, il existe 7 principaux perturbateurs endocriniens dont les Bisphénols, les Phtalates, les Parabens, les composés perfluorés, et téflon, les Triclosan, les Pesticides et les Additifs. En France, les plus dangereux comme les bisphénols, les Phtalates et les pesticides sont interdits.

Quels sont les perturbateurs les plus dangereux ?

Utilisés dans la fabrication des matières en plastiques, les bisphénol A sont à titre d’exemple interdit en France depuis déjà 2015 dans tous les contenants alimentaires, surtout les biberons. Ils sont également interdits dans les tickets de caisse, les reçus de cartes bancaires… Ils peuvent également être présents dans les vaisselles jetables, dans les cuits-vapeur, les gourdes de sports, les jouets ou encore les lentilles ophtalmiques. Le bisphénol A peut être à l’origine d’une puberté précoce, de dépression, d’obésité, de diabète de type 2 ou encore des cancers du sein et de la prostate. De leur côtés, les Phtalates, sont utilisés pour la fabrication de PVC et peuvent entraîner un déséquilibre hormonal surtout au niveau thyroïdien. Ils peuvent aussi causer des troubles au niveau du système nerveux et du système respiratoire. Quant au pesticide, peuvent engendrer des leucémies, des troubles neurologiques et de la reproduction, mais peuvent également être à l’origine de divers cancers, dont ceux de la peau du cerveau ou de la prostate.

A quoi sert le Nutri-Score ?
Tout comprendre sur le changement d’heure