Guide en ligne sur la conduite accompagnée

conduite accompagnée

Vous trouverez en ligne des guides complets qui vous renseignent sur le principe et le déroulement de cette préparation au permis de conduire et vous en rappellent tous les avantages.

Quel est le principe ?

Certains sites, comme www.maif.fr, vous apportent toutes les informations souhaitables sur la conduite accompagnée. Appelée aussi apprentissage anticipé de la conduite, elle doit permettre à ceux qui la pratiquent d’acquérir davantage d’expérience de la conduite avant de prendre le volant. Peu de conditions sont nécessaires pour s’inscrire à cette formation. En effet, il suffit d’être âgé de 15 ans, âge minimum requis pour pouvoir la suivre, et d’avoir l’autorisation de ses parents ou de son représentant légal, ainsi que l’accord de l’assureur de la voiture qui doit être conduite dans le cadre de la formation.

Le déroulement

La conduite accompagnée avant l’age prévu n’est donc pas possible. Une fois cette condition remplie, le candidat doit d’abord suivre une première formation, à la fois théorique et pratique. Votre guide en ligne vous donne tous les renseignements nécessaires sur son déroulement. Le moniteur s’efforce d’abord, durant une heure environ, d’évaluer les capacités du jeune candidat à la conduite. La formation théorique qui lui est ensuite dispensée doit lui permettre de bien connaître la signalisation routière et d’acquérir les gestes et les réflexes qui lui permettront de conduire en toute sécurité. C’est cette formation qui, en même temps, lui permet de préparer l’épreuve théorique du permis de conduire, autrement dit ce qu’on appelle plus couramment l’épreuve du code. L’élève profite également d’une formation pratique, sous la forme de cours de conduite, dispensés sur une durée d’au moins 20 heures. Ainsi formé, le candidat doit se présenter à l’épreuve du code. S’il y est reçu, les moniteurs doivent alors juger de son niveau de conduite. Le jeune conducteur doit notamment savoir maîtriser son véhicule et circuler sans problème, aussi bien en ville que sur la route. Si ces conditions sont réunies, l’apprenti conducteur se voit délivrer une attestation de fin de formation initiale, ou AFFI. Elle certifie qu’il a acquis un niveau de conduite suffisant pour rouler avec un accompagnateur. La phase de conduite accompagnée proprement dite peut dès lors commencer. L’accompagnateur doit notamment posséder un permis B depuis un certain temps, ne pas avoir subi de condamnations pour certains délits routiers et participer à une partie de la formation initiale du jeune conducteur. Cette forme de conduite doit se prolonger durant au moins un an. Durant cette période, le jeune conducteur, qui doit se soumettre au contrôle d’un formateur, s’engage à parcourir plus de 3000 kilomètres.

De nombreux avantages

L’apprentissage anticipé de la conduite comporte de nombreux avantages. En permettant au jeune conducteur de se familiariser plus tôt avec la conduite, et de s’entraîner sur une plus longue période, il lui donne une plus grande expérience du volant. Une fois son permis de conduire obtenu, le nouveau conducteur se sentira davantage en confiance et aura donc une conduite plus sûre, provoquant dès lors moins d’accidents. En suivant une telle formation, le jeune conducteur peut également se présenter dès l’âge de 17 ans à l’examen pratique du permis de conduire. Et les statistiques montrent qu’il a plus de chances d’être reçu que les candidats qui empruntent la voie classique. De même, les conducteurs passant par l’apprentissage anticipé de la conduite verront leur période probatoire réduite. Ils peuvent ainsi acquérir le nombre maximal de points sur leur permis de conduire au terme d’une période de deux ans (s’ils n’ont pas commis d’infractions), contre trois ans pour les autres conducteurs. D’un point de vue financier, les avantages de cette formule ne sont pas non plus négligeables. En effet, le coût la formation est moins élevé, en moyenne, que les dépenses engendrées par le choix de la voie classique. Par ailleurs, il est fréquent que les compagnies d’assurance consentent des tarifs préférentiels aux jeunes conducteurs qui se forment au moyen de l’apprentissage anticipé de la conduite.


Comment acheter ou vendre de l’or en Île-de-France ?
Comment devenir gérant d’une officine de pharmacie ?