La téléassistance, c’est quoi ?

Téléassistance

Depuis sa mise en place en 1974, la popularité de la téléassistance personnes âgées ne cesse d’augmenter. Cet outil pratique permet d’assister les seniors qui résident seul à domicile. Retrouvez dans cet article plus de détails sur cet outil d’assistance aux seniors.

Téléassistance : un dispositif de sécurité pour le maintien des séniors à domicile

La téléassistance est un système électronique qui permet de venir en aide aux personnes âgées. Celles-ci sont en effet considérées comme vulnérables et sont souvent confrontées à des malaises ou des chutes. Elle se décline sous diverses formes dont la montre ou le médaillon que la personne porte en permanence sur elle. Ce système est connecté à un centre opérateur. En cas de chute ou de malaise, le porteur l’actionne pour alerter le centre opérateur, les services de secours ou les proches qui peuvent intervenir rapidement au domicile.

Dans le respect des politiques du maintien à domicile des seniors, chaque département peut installer sur son territoire un système de téléassistance personnes âgées. Cela entre dans le cadre des « aides sociales départementales extra-légales ou facultatives ». La gestion du centre opérateur peut être assurée par le centre intercommunal d’action sociale ou par le centre communal d’action sociale. Cette tâche peut être aussi confiée à un opérateur associatif ou privé pour plus d’efficacité. Le centre opérateur est fonctionnel durant toute la semaine et 24 heures sur 24. Après un appel, il évalue la situation au domicile et prévient les proches de la personne ou les secours pour une intervention rapide. La loi du 26 juillet 2005 qui vise une bonne cohésion sociale permet aussi aux associations et aux entreprises d’aides à la personne d’offrir ce service.

Comment fonctionne l’alarme pour personne âgée ?

On distingue trois types de fonctionnements : le fonctionnement technique, le fonctionnement administratif et le fonctionnement opérationnel. Le fonctionnement technique est axé sur deux éléments du dispositif. Il s’agit d’un déclencheur équipé d’un bouton d’alarme et d’un boîtier relié au centre opérateur du téléassisteur via GPRS ou le réseau téléphonique de votre domicile. Le boîtier est doté d’un micro et d’un haut-parleur pour faciliter les échanges entre vous et la centrale d’écoute. En cas d’urgence, une simple pression sur le déclencheur suffit pour lancer un appel d’urgence. Pour bénéficier de ce service, il va falloir d’abord installer le matériel à votre domicile. L’intervention d’un technicien pourrait être nécessaire selon le prestataire choisi. Pour s’assurer de la réussite de l’opération, un appel test est effectué. Cela permet de vérifier la phonie du boîtier via toutes les pièces de votre logement et la qualité de réception des appels.

Pour ce qui est du fonctionnement administratif, avant de souscrire un service d’assistance en ligne, vous devez fournir certaines informations qui permettraient la bonne gestion de votre dispositif. Vous devez par exemple fournir les coordonnées des personnes qu’on pourrait contacter suite à une alarme d’urgence.

Quant au fonctionnement opérationnel, il se déroule en plusieurs points. Lorsque vous actionnez votre médaillon :

  • Le boîtier envoie une alarme au centre d’écoute connecté ;
  • Le personnel d’écoute est mis en contact avec vous par l’intermédiaire du haut-parleur du boîtier pour savoir ce dont il s’agit précisement ;
  • En cas de problème, le chargé d’écoute informe vos proches ou directement les services de secours selon la gravité de la situation (en cas d’erreur de manipulation, celui-ci met fin à la communication) ;
  • Il vous informe en retour de l’évolution de l’intervention ;
  • Il s’assure quelques minutes après que le proche ou le secours contacté est bien venu prendre soin de vous ;
  • Lorsque le chargé d’écoute n’obtient pas de réponse après plusieurs sollicitations, il contacte vos proches ou les secours pour les informer.

Comment bien choisir son prestataire d’alarme pour personnes âgées ?

Les services de téléassistance personnes âgées deviennent de plus en plus nombreux. Il s’avère donc utile de prendre en compte un certain nombre de critères au moment de votre souscription à ce service. La première des choses à vérifier reste le matériel. Assurez-vous que celui-ci est adapté à la personne âgée, car elle ne sera toujours pas capable de faire certains mouvements. La légèreté du matériel et la facilité de déclenchement sont des points à vérifier. Le matériel doit être également étanche. Cela permettra à la personne âgée de le porter partout même sous la douche. Il faudrait aussi prendre en compte l’esthétique du matériel. Certains seniors n’apprécient pas les médaillons trop voyants. Vous devez également vérifier la portée du déclenchement du dispositif. Une portée de 150 mètres par exemple permettra à la personne de déclencher l’alarme même étant loin du récepteur. Le fonctionnement du dispositif est aussi un critère primordial que vous devez prendre en compte. En cas de panne, il va falloir que le centre soit en mesure de vous envoyer un intervenant le plus tôt possible.

Avant de souscrire un contrat de service d’assistance en ligne, il faut également bien vérifier les clauses du contrat. Il serait de votre intérêt d’étudier plusieurs contrats avant de faire votre choix. L’abonnement mensuel de la majorité des prestataires prend en compte l’installation et la location du matériel. Par contre, pour certains prestataires, vous devez encore payer des frais de déplacement du technicien pour l’installation ou des frais de dossiers. Assurez-vous aussi que le centre offre régulièrement des tests de fonctionnement. Le dernier critère à considérer est le tarif. Le service doit correspondre à votre capacité budgétaire. Il faut également préciser que certains prestataires offrent une formation pour l’utilisation.

Quelles sont les aides financières disponibles pour une souscription au service d’assistance en ligne ?

Certaines aides sont accordées lorsque vous portez votre choix sur une alarme personne âgée. Si votre prestataire dispose par exemple d’un agrément SAP (Service à la Personne), vous pouvez obtenir une réduction d’impôt sur les dépenses de l’année. Si celui-ci détient « un agrément allocation personnalisée d’autonomie à domicile », vous pouvez obtenir cette allocation. Il faudrait toutefois que vous soyez en perte d’autonomie et que vous ayez plus de 60 ans. Par ailleurs, certains conseils généraux vous apportent parfois une aide, surtout en ce qui concerne la prestation de compensation du handicap. De même, vous pouvez percevoir une aide de la part des autorités départementales. Certaines communes versent par exemple les frais liés à l’installation du dispositif.

Conseils pour faire sa valise
Des conseils simples pour améliorer la vie de famille