Les 10 produits et traitements de beauté interdits aux femmes enceintes

Pendant les 40 semaines de grossesse, de nombreuses questions peuvent se poser aux futures mamans. Je peux me teindre les cheveux ? Dois-je continuer à utiliser mes crèmes comme d’habitude ? Que puis-je et ne puis-je pas utiliser, pendant la grossesse ?

Une enquête récente a révélé la présence de plus de 287 substances toxiques dans le cordon ombilical d’un nouveau-né. Saviez-vous que nombre de ces substances sont présentes dans les produits de beauté couramment utilisés par les femmes et qu’elles peuvent compromettre gravement la formation du fœtus, voire provoquer une fausse couche ?

Par conséquent, pour préserver la santé de la mère et du bébé, il est nécessaire d’éviter certains produits et traitements de beauté, pendant la grossesse.

“Chaque femme enceinte, lorsqu’elle effectue un traitement, qu’il s’agisse des cheveux, de la peau ou du corps, doit respecter les indications et les contre-indications du produit et de sa composition”, explique une infirmière en obstétrique.

Dans cet article, découvrez certains produits et traitements à éviter, pendant la grossesse.

1. Produits contenant de l’urée, du camphre et du plomb

L’Agence nationale de surveillance de la santé (Anvisa) dispose d’une liste comportant trois substances interdites, pendant la grossesse : le camphre, l’urée et le plomb. Ces substances sont présentes dans la plupart des produits hydratants et des crèmes. Des études montrent qu’ils sont extrêmement nocifs pour la formation du bébé.

2. Interventions chirurgicales

Les interventions chirurgicales, la chirurgie plastique et la liposuccion ne peuvent en aucun cas être pratiquées sur des femmes enceintes. Il existe un risque que les interventions chirurgicales provoquent un avortement.

3. Soins de la peau

Les produits des lignes anti-âge, les nettoyages en profondeur, les produits blanchissants et les traitements avec des acides sont à éviter. Les substances utilisées dans ce type de traitements peuvent être absorbées par la mère et, par le biais de la circulation sanguine, atteindre le fœtus en provoquant de graves problèmes. Sur la liste des substances interdites figurent l’acide rétinoïque, l’acide glycolique, l’acide salicylique, l’hydroquinone, la trétinoïne, l’adapalène et l’isotrétinoïne.

Mais attention, n’oubliez pas d’utiliser de la crème solaire. Il est fortement recommandé pendant la grossesse !

4. Produits avec alcool

Il est recommandé d’éviter les produits formulés avec de l’alcool, pendant la grossesse. Cette substance est présente dans de nombreux parfums, déodorants, démaquillants et lotions astringentes.

5. Laser, botox et bronzage artificiel

Les femmes enceintes ne peuvent pas effectuer de traitement au laser, de botox ou de bronzage artificiel.

6. Pilules de beauté

Les nutraceutiques, plus connus sous le nom de pilules de beauté, devraient voir leur utilisation suspendue, pendant la grossesse. Malgré la promesse d’un certain nombre de vitamines importantes pour l’organisme, il existe un risque de déséquilibre dans l’absorption de nutriments fondamentaux, pendant la grossesse, comme l’acide folique.

7. Clareamento dentaire

Aucun type de blanchiment dentaire, chimique ou au laser, ne doit être effectué, pendant la grossesse, car les gencives sensibles de la femme risquent de s’enflammer.

8. Gel réducteur

Il n’est pas recommandé d’utiliser des gels réducteurs pendant la grossesse, car ces produits provoquent une irritation de la peau et une chaleur locale capable d’altérer la pression sanguine de la femme enceinte.

9. Teinture, défrisage et relaxation

On ne sait pas si l’absorption de la teinture dans les cheveux peut être nocive pour le bébé. C’est pourquoi il n’est pas recommandé de se teindre les cheveux avec des colorants permanents. La même interdiction est valable pour le défrisage et la relaxation des cheveux.

Préparez-vous à l’avance lorsque la grossesse est prévue. Apprenez à réaliser des coiffures pour dissimuler la racine apparente si vous vous teignez les cheveux et en vous exerçant à lisser vos cheveux en utilisant uniquement la brosse et le sèche-cheveux.

10. Produits antisudoraux et antiparasitaires

Les shampooings antipelliculaires ou contre les poux ne sont pas recommandés, pendant la grossesse. Le plus souvent, le kétoconazole, une substance qui doit être évitée pendant la grossesse, est utilisé dans la fabrication de ces produits.

Que peut-on utiliser après les 3 premiers mois de la grossesse ?

Malgré les interdictions, certains traitements peuvent être libérés après le deuxième trimestre de la grossesse. D’autres peuvent être réalisées, pendant les 40 semaines, en suivant quelques recommandations importantes.

Coloration des cheveux

Pour colorer les cheveux, les produits de coloration idéaux sont ceux qui contiennent des pigments naturels. Il est recommandé de ne les utiliser qu’après les trois premiers mois de la grossesse.

Décoloration des cheveux

Le peroxyde d’hydrogène n’est recommandé que pour la décoloration des cheveux, car la peau de la femme enceinte peut être très sensible et provoquer des irritations.

Prééclampsie : signification, risques, traitements et prévention

Épilation

Elle n’est pas contre-indiquée pendant la grossesse. “Cela peut se faire avec des cires froides ou chaudes ou même avec des rasoirs”, précise l’infirmière. En revanche, les crèmes dépilatoires sont à éviter en raison des produits forts présents dans la composition.

Vernis à ongles et acétone

Les solutions de dissolvant contenant une concentration maximale de 50 et d’acétone dans sa formule et les vernis à ongles peuvent être utilisées sans problème, pendant la grossesse.

Massages et drainage lymphatique

Les massages et le drainage présentent plusieurs avantages pour les femmes enceintes : diminution de la rétention d’eau, amélioration de l’humeur, du sommeil et diminution des douleurs dues à la grossesse. Par conséquent, ils sont autorisés, pendant la grossesse

Il est nécessaire de faire attention lors du choix du professionnel. Idéalement, il devrait s’agir d’une personne spécialisée dans le massage des femmes enceintes. Il est, également, important que la tension artérielle soit mesurée avant le début du massage.

Pour choisir le produit à utiliser, l’idéal est de toujours lire l’étiquette. Préférez les produits peu parfumés, hypoallergéniques, sans colorants et avec une absence totale de dérivés pétrochimiques, tels que l’huile minérale, la vaseline, l’isoparaffine et autres. Il existe, actuellement, sur le marché de nombreux produits spécialement formulés pour la période de gestation, prenez soin de vous.

Les cheveux bouclés nécessitent une hydratation constante pour préserver la beauté des mèches.
Comment stocker les produits de beauté ?