Les éléments à retenir lors de l’achat d’un coffre-fort

Achat d'un coffre-fort

Le coffre-fort est actuellement accessible au grand public. D’ailleurs, sur le commerce, il est possible de trouver des modèles adaptés à tous les besoins. Quels sont les critères à retenir pour ne pas se tromper ? Comment trouver les meilleures adresses pour acheter un modèle de qualité à prix cassé ?

Quel niveau de sécurité et quelle taille pour son coffre-fort ?

Le niveau de sécurité est un élément-clé au moment de l’achat. Si le coffre fort est homologué et certifié, alors, il est garanti par le fabricant. Vous pouvez, par exemple, trouver des coffres répondant à la norme de sécurité européenne EN 14 450, S1 ou S2 ou EN 1143-1 allant de la classe 0 à 6. Cette dernière assure un niveau de sécurité élevé, idéale pour conserver vos objets de valeur. En outre, il faudrait établir une check-list des biens que vous souhaitez stocker dans le coffre-fort et évaluer la valeur totale. En optant pour un modèle appartenant à la classe 6, par exemple, vous pouvez garder des objets pouvant avoir une valeur jusqu’à 300 000 euros.

La liste des produits et documents à protéger vous donnera aussi une idée sur la capacité de stockage du coffre qu’il faudrait acheter. Il est cependant conseillé d’ajouter un espace supplémentaire de l’ordre de 25 %, car vous pourrez en avoir besoin plus tard. Pour stocker de petits objets, misez sur des coffres de moins de 20 litres. Les modèles entre 20 et 50 litres peuvent par contre accueillir des ordinateurs portables, des documents de format A4 et bien d’autres encore. Pour les biens les plus imposants, il faudrait investir dans un grand coffre-fort, ou même une armoire forte, dont la contenance peut aller jusqu’à plus de 1 000 litres. Pour accéder à toute une gamme de coffres-forts, rendez-vous sur www.coffrefortpro.com.

Comment bien choisir le système d’ouverture ?

Il existe plusieurs systèmes d’ouverture qu’il faudrait choisir avec soin. Le coffre-fort à clé est le plus simple, c’est aussi le moins cher. Les modèles peuvent être équipés d’une ou de plusieurs clés. L’avantage, c’est que vous n’avez pas besoin de recharger votre équipement ou de retenir un code. Le modèle à combinaison mécanique offre cependant un meilleur niveau de sécurité. Bien sûr, il vous coûtera un peu plus cher que son prédécesseur.

L’ouverture électronique est une technologie un peu plus récente. Les coffres-forts sont équipés d’un écran tactile ou d’un pavé numérique sur lequel il faudra taper un code pour les verrouiller et les déverrouiller. L’usage est très simple et certains modèles sont capables de recevoir différents codes. Il existe un grand nombre de combinaisons possibles que l’utilisateur peut changer régulièrement. Attention ! Ces modèles fonctionnent via des piles. Enfin, l’arrivée du coffre-fort biométrique a fait des ravages. C’est le plus onéreux, mais aussi le plus sécurisant. Le principe est simple : l’appareil enregistre les empreintes digitales ou les rétines du propriétaire. De ce fait, le coffre ne peut s’ouvrir que si le système reconnaît la personne. Il faut noter que vous pouvez dénicher des mobiliers de rangement qui combinent plusieurs systèmes d’ouverture, offrant ainsi un niveau de sécurité optimal.

Quelles sont les options à vérifier ?

À priori, vous devez choisir entre un coffre-fort à poser et à encastrer. La première option peut être scellée dans un mur ou dans le sol à l’aide de chevilles spécifiques. Ce type de coffre-fort ne requiert pas de gros travaux et peut être déplacé en cas de nécessité. Toutefois, il faudrait s’assurer que l’épaisseur du mur peut supporter le poids du meuble. Le coffre-fort encastrable offre un gain de place non-négligeable. Il est discret et peut être camouflé derrière un autre mobilier ou un article de décoration à l’instar d’une œuvre d’art ou d’un tableau. Son plus grand inconvénient est qu’il faudrait prévoir de lourds travaux de maçonnerie.

Le coffre-fort n’assure pas uniquement une protection contre le vol et les tentatives d’effraction. Si vous sélectionnez un coffre fort plus ignifuge ou anti-feu, vos biens seront à l’abri des sinistres en cas d’incendie. Doté de parois ultra-résistantes, il est capable de résister à une forte température et de garder au frais les biens se trouvant à l’intérieur. Les coffres-forts suivant la norme DIN 4102 peuvent résister aux flammes pendant 30 minutes environ. Ceux qui suivent la norme EN 1047-1 résistent à une température supérieure à 1 000 °C, mais aussi aux chocs thermiques et mécaniques entre 1, 2 et 3 heures. Les documents et matériels informatiques peuvent aussi subir des dégâts irréversibles en cas d’infiltration d’eau. C’est pourquoi il vaut mieux investir dans un modèle étanche. L’homologation ETL est un gage de fiabilité.

Où acheter son coffre-fort ?

Vous recherchez un coffre-fort de bonne qualité ? Sachez que le marché est rempli de produits contrefaits. De la sorte, achetez votre mobilier de rangement dans un magasin fiable, spécialisé dans la vente de coffre-fort. Vous pouvez également trouver en ligne de nombreux e-commerces de confiance. Internet est un moyen infaillible pour trouver des modèles de bonne qualité à prix abordable. D’ailleurs, avec la concurrence qui est très rude, vous pouvez dénicher des réductions importantes sans avoir à bouger de chez vous.

Pour vous faire une première opinion sur la qualité de service d’un vendeur, jetez un œil sur les commentaires laissés par les autres clients sur sa page. Puis faites des recherches en ligne pour accéder aux témoignages des internautes ayant déjà passé commande sur la plateforme. De même, lisez attentivement les mentions légales ainsi que les conditions générales de vente afin d’éviter les mauvaises surprises. Et surtout, comparez les tarifs. Pour un modèle identique conçu par la même marque, il peut y avoir un écart plus ou moins important d’un site à un autre.

Où et comment cacher son coffre-fort ?

Si vous ouvrez rarement votre coffre-fort, il est conseillé de le mettre dans un endroit difficilement accessible pour optimiser la protection, par exemple, en hauteur. Par contre, si vous l’utilisez tous les jours, pensez à un lieu sûr auquel vous pouvez accéder avec plus d’aisance. Quoi qu’il en soit, il faut éviter la chambre à coucher, la salle de bain et le salon. Ce sont les pièces que les cambrioleurs fouillent en priorité. Vous gagnerez donc du temps en l’installant dans une autre pièce. Item, il faudrait éloigner les regards indiscrets et curieux de votre coffre-fort. Par conséquent, vous devez le camoufler. À vous de trouver la solution la plus adaptée à votre situation : au fond d’un placard, sous le tapis… Bref, les possibilités sont nombreuses.

Pourquoi confier votre communication digitale à des professionnels ?
Comment prévenir et éviter les infections urinaires ?