Publié le : 16 mai 20237 mins de lecture

La souscription d’une assurance pour une résidence secondaire est fortement conseillée, car ce bien est grandement exposé aux différents risques. Ne serait-ce que par sa non-occupation pendant une partie du temps. La meilleure façon est de se protéger avec les garanties adéquates. Justement, pour optimiser le contrat signé et la prise en charge de la compagnie, sachez comment assurer une résidence secondaire.

L’importance d’une assurance pour une résidence secondaire 

Souscrire un contrat auprès d’une compagnie d’assurance, comme lolivier.fr, est une priorité pour limiter les problèmes dans le futur. Les risques sont importants pour les résidences secondaires.
En cas de survenue de sinistres à l’intérieur de la propriété, la prise en charge va être retardée parce que personne n’a rien vu. Aussi, le lieu est beaucoup plus exposé au vandalisme et au vol à cause de sa faible occupation durant l’année.
Les risques encourus augmentent potentiellement lorsque le bien est situé dans une zone littorale ou au pied d’une montagne. Les dégâts naturels, comme l’avalanche, le gel et la tempête, ne sont jamais à écarter, d’autant plus que le changement climatique provoque souvent des cataclysmes. Certains équipements, non entretenus régulièrement, peuvent également présenter des risques, tel le cas d’un hangar ou d’une piscine.
Au vu de ces situations, la souscription d’une assurance pour résidence secondaire devient impérative, bien que réellement, elle ne soit pas obligatoire, sauf pour les biens en copropriété. En effet, les garanties aident les propriétaires et allègent la prise en charge des sinistres en cas d’incident. Sinon, tout lui incombe et la réparation des dégâts pèse lourd sur le budget, la situation est d’autant plus grave s’il y a des dommages corporels.

À découvrir également : Comment souscrire une assurance habitation en ligne ?

Le choix entre un contrat spécifique et une extension des garanties

Les propriétaires d’une résidence secondaire ont la chance de pouvoir choisir parmi les 2 options possibles. Les deux alternatives sont :

  1. l’extension des garanties lors de la souscription d’une assurance habitation ;
  2. la signature d’un nouveau contrat dédié exclusivement à la résidence secondaire.

Optimiser l’assurance habitation actuelle

Le choix ne doit pas se focaliser uniquement sur le prix de la cotisation, l’usager doit aussi prendre en considération les protections offertes et les autres conditions.
L’extension des garanties de l’assurance habitation est une solution confortable, dans la mesure où les propriétaires n’ont pas à se soucier de chercher un autre assureur, ni à procéder à d’autres démarches. Cependant, l’objectif en vue est de bénéficier d’un maximum de protection et d’une meilleure prise en charge en cas de problème. Dans cette optique, il est essentiel de déterminer les besoins en matière d’assurance. En effet, chaque demeure a ses spécificités, les garanties qui conviennent à une telle maison ne sont pas forcément adéquates pour une autre résidence. L’évaluation des risques, comme les effractions, les cataclysmes et autres, permet d’identifier les formules pour une meilleure couverture. L’estimation de la valeur du bien est aussi incontournable. La mise en œuvre des garanties requiert aussi le respect de certaines conditions émises par l’assureur. Ces détails doivent être sus à l’avance pour que le souscripteur puisse les observer. Le recoupement de ces informations donne une vision éclairée de la situation de la résidence secondaire et des garanties à souscrire. L’usager n’aura qu’à vérifier si l’extension proposée par son assureur est en mesure de couvrir ces risques.

Souscrire une assurance résidence secondaire spécifique

La garantie de base qu’est la responsabilité civile n’est pas la seule option proposée par les compagnies dans leurs formules d’assurance pour une résidence secondaire. Normalement, leurs offres sont complètes et permettent de couvrir les biens conformément aux besoins identifiés auparavant. Ce contrat inclut la prise en charge des incidents à tout moment, que ce soit en la présence ou en l’absence des propriétaires. Néanmoins, les usagers doivent porter une attention particulière aux différentes clauses du contrat, particulièrement à celle de l’inoccupation. Dans tous les cas, une surprime est appliquée compte tenu des risques.
Les assureurs proposent généralement des formules incluant la garantie :

  • dommages aux biens ;
  • recours des voisins et tiers ;
  • vandalisme, cambriolage et vol ;
  • jardin ;
  • dommages électriques.

Lors du surgissement d’un événement en particulier, comme un vandalisme ou un vol avec violence, un dégât des eaux, une explosion, un incendie ou une catastrophe naturelle, la garantie dommages aux biens peut être saisie. Elle permet de demander la réparation en cas de préjudice corporel ou matériel.
Le recours des voisins et des tiers concerne la responsabilité civile du propriétaire dans le cas où les victimes des dommages porteraient plainte. Il se rapporte aux préjudices causés par une explosion, un dégât des eaux ou un incendie. La responsabilité du titulaire du bien est engagée.
Un logement vide, occupé temporairement, est constamment exposé à des risques de vandalisme et de vol. L’absence des occupants laisse le champ libre aux malfaiteurs. La garantie permet de protéger la maison et les biens se trouvant à l’intérieur.
Les garanties « jardin » et « dommages électriques » sont proposées en option.

L’assurance pour une résidence secondaire en location saisonnière

Une différence existe entre une assurance souscrite pour une résidence secondaire louée et un contrat concernant un bien occupé temporairement par les propriétaires. Certes, les garanties susmentionnées sont adaptées à la situation, mais en plus, il faut se protéger des risques liés à la location. Chaque compagnie possède ses propres polices, alors l’usager doit en faire la demande et procéder à la comparaison des offres. Sinon, il est préférable de demander aux locataires de fournir une assurance villégiature.

La comparaison des offres

Toute une multitude d’offres est mise en avant par les assureurs, ce qui ne facilite pas le choix des usagers. Procéder à la comparaison est la meilleure façon de trouver la formule qui convient. Des sites spécialisés dans ce domaine existent, tout comme il est possible d’utiliser les outils mis en avant par les compagnies d’assurance.
Les simulations sont intéressantes, dans la mesure où le résultat est réellement l’interprétation du devis réel.